Quelles pistes pour rétablir l'équilibre du régime des retraites ?

  • A
  • A
Quelles pistes pour rétablir l'équilibre du régime des retraites ?
Partagez sur :

Reporter de nouveau l'âge de départ en retraite, baisser les pensions ou augmenter le taux de prélèvement, sont les trois pistes présentées par le COR

Le rapport du Conseil d'Orientation des retraites confirme la nécessité d'engager une nouvelle réforme : le besoin en financement du régime général devrait se creuser, passant de 14 milliards d'euros en 2011 à 21,3 milliards en 2017, "soit respectivement 0,7 et 1 point de PIB". Trois leviers d'action Et pour le réduire, trois leviers peuvent être actionnés - rapport entre la pension moyenne nette et le revenu moyen net d'activité, le niveau des ressources et l'âge effectif moyen de départ à la retraite - "sans qu'aucun en particulier ne soit privilégié par le COR". Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici a reconnu mercredi qu'une réforme serait de toute façon nécessaire, celle de 2010 n'ayant pas été complètement financée. Il n'a pas précisé quel serait le choix privilégié par le gouvernement, soulignant simplement qu'il faudrait que la réforme soit "juste". L'âge de départ en retraite devrait être repoussé D'après les projections du COR, l'âge effectif moyen de départ à la retraite augmenterait d'environ un an entre 2011 et 2020. En outre, le conseil estime que les comportements de départ continueront à reculer et ce, pour trois raisons : l'allongement de la durée d'assurance exigée pour le taux plein, le passage de la retraite de 60 à 62 ans opéré en 2010 et enfin, les évolutions du marché du travail (entrée plus tardive notamment). La pension moyenne devrait continuer à progresser D'après le rapport du COR, même en cas de crise, la pension moyenne de l'ensemble des retraités augmenterait. Elle progresserait ainsi en moyenne de 0,8% par an entre 2011 et 2020, puis de +0,5 % à +0,7 % par an selon les scénarios et variantes entre 2020 et 2030. Les conditions du retour à l'équilibre Le Conseil d'orientation des retraites estime que pour atteindre l'équilibre annuel en 2020, en supposant que "la hausse projetée d'environ 1 an de l'âge effectif moyen de départ à la retraite par rapport à 2011" - soit 63 ans - soit acquise, il faudra l'un des trois éléments suivants. Le taux de prélèvement global devra augmenter de 1,1 point par rapport au taux projeté en 2020 ou alors le rapport entre pension moyen et revenu net devra reculer de 5% par rapport en 2011. Dernière option : l'âge effectif moyen de départ à la retraite devra être repoussé d'environ 9 mois supplémentaire, "c'est-à-dire un décalage au total d'environ un an et 9 mois par rapport à 2011". Ce rapport doit servir de base de travail au gouvernement. Pierre Moscovici a annoncé le lancement d'une consultation sur le sujet à la mi-2013...