Quand "Dr. Doom" prévoit un nouveau krach à Wall Street...

  • A
  • A
Quand "Dr. Doom" prévoit un nouveau krach à Wall Street...
Partagez sur :

Marc Faber, l'éditeur du rapport 'Gloom, Boom & Doom', surnommé le "Dr...

Marc Faber, l'éditeur du rapport 'Gloom, Boom & Doom', surnommé le "Dr. Doom" à Wall Street pour ses prévisions toujours extrêmement pessimistes, est revenu à la charge sur 'Futures Now', estimant que la cote américaine devrait connaître bientôt un épisode de krach boursier du même style que celui de 1987... Le S&P500 a certes progressé de 19% cette année, mais le marché avait fait encore mieux en 1987 avec un gain de 30% jusqu'en ao�"t, avant le 'grand plongeon'. Rallye final "En 1987, nous avions un rallye très puissant, mais aussi des bénéfices qui ne progressaient plus significativement, et le marché est devenu très suracheté", se rappelle le Dr. Doom. "Le rallye final jusqu'au 25 ao�"t s'était produit avec un nombre décroissant d'actions touchant des sommets de 52 semaines. En d'autres termes, la liste des nouveaux 'plus hauts' se contractait, et nous avions eu plusieurs ruptures sur différentes actions". Et Faber pense que le marché se trouve actuellement dans une situation comparable... Pic en vue "Si vous regardez les deux derniers jours, c'est remarquable... Nous sommes proches du sommet historique, à 1.709 points sur le S&P", et encore mardi et lundi "il y avait 170 nouveaux plus bas de 52 semaines. C'est un nombre très élevé". Cela veut dire, selon Faber, que le marché repose sur un nombre de titres très limité : "La seule manière pour que ce marché progresse est que les 10 ou 50 actions qui sont très fortes continuent de tirer le marché plus haut, avec une majorité des actions ayant en fait atteint leur pic". Et l'environnement économique incite aussi Dr. Doom à la prudence, alors que "certains des vents favorables que nous avons eus, comme la monétisation massive et la chute des taux d'intérêt, ne sont plus en place". En conclusion, Faber pense que les actions américaines pourraient terminer l'année 20% plus bas, "peut-être même plus"...