Qualité crédit en baisse pour Areva

  • A
  • A
Qualité crédit en baisse pour Areva
Partagez sur :

Standard & Poor's a réduit de deux crans la solidité financière de l'entreprise, du fait des mauvais chiffres attendus et de ses investissements ratés...

Standard & Poor's a abaissé de deux crans, de "BBB+" à "BBB-", la notation crédit long terme d'Areva, qui se retrouve ainsi au niveau le plus bas de la catégorie d'investissement, à un cran de la catégorie spéculative. La note court terme passe de "A-2" à "A-3". La perspective est cependant "stable", ce qui prémunit, pour l'instant, la société contre un changement de statut crédit. L'agence explique que cet abaissement est la conséquence de la conjonction entre une dégradation du profil de risque financier du groupe nucléaire de "significatif" à "agressif", et une réduction de "bb+" à "bb-" de la note de solidité intrinsèque de l'entreprise, c'est-à-dire son niveau de crédit si elle ne bénéficiait pas de l'appui de la puissance publique. Une série de facteurs négatifs ont concouru à affaiblir l'entreprise, de performances opérationnelles médiocres en perspectives peu encourageantes, en passant par la dépréciation géante sur UraMin, qui "soulève des interrogations quant aux décisions stratégiques passées". S&P concède que les annonces de restructuration du management sont positives d'un point de vue crédit, ce qui se traduit dans la perspective de notation stable. Les analystes n'anticipent d'amélioration des ratios qu'en 2014, et qualifient 2012 et 2013 d'exercices de transition.