Publicis sollicite l'avis des actionnaires sur la rémunération de ses dirigeants

  • A
  • A
Publicis sollicite l'avis des actionnaires sur la rémunération de ses dirigeants
Partagez sur :

Ils ont approuvé la rémunération du président du directoire, Maurice Lévy et de la présidente du conseil de surveillance, Elisabeth Badinter.

Réunis en Assemblée générale, les actionnaires de Publicis ont été sollicités sur la rémunération du président du directoire du groupe, Maurice Lévy. Il s'agit d'une première en France même si l'avis n'est que consultatif. Le groupe a fait le choix de cette démarche "dans l'optique de se rapprocher des pratiques en vigueur dans plusieurs pays, anglo-saxons notamment, auxquelles se conforment d'ailleurs nos principaux concurrents", souligne Publicis dans un communiqué. 4,8 millions d'euros bruts annuels Ils se sont exprimés à 78,8% pour un salaire brut de 4,8 millions d'euros pour l'année 2012, rapporte l'agence Reuters. Publicis précise que cette rémunération "est entièrement variable" et ne peut, dans tous les cas, dépasser les cinq millions d'euros. Dans le détail, quatre critères quantitatifs pèsent pour deux tiers de la rémunération. Publicis précise par ailleurs "qu'aucune indemnité de départ n'est prévue concernant Mr Lévy". Les actionnaires ont également été consultés sur la rémunération de la présidente du conseil de surveillance, Elisabeth Badinter. Elle a été adoptée à la quasi-unanimité. D'après le rapport spécial du conseil, il est fixé à 240.000 euros par an. Cette dernière touche également 5.000 euros pour chaque réunion à laquelle elle est présente.