PSA se démarque dans un marché français mieux orienté en avril

  • A
  • A
PSA se démarque dans un marché français mieux orienté en avril
Partagez sur :

Le marché automobile a limité la casse...

Le marché automobile français a limité la casse en avril avec des immatriculations en repli de 1,3% par rapport à avril 2011, après trois mois de forte baisse de janvier à mars. Le segment des voitures particulières neuves est en baisse de 1,6% et celui des utilitaires légers est stable. Pour la première fois depuis de longs mois, les marques françaises reprennent des parts de marché grâce à une hausse de 8,7% des immatriculations de PSA, Renault restant par contre en perte de vitesse (-5,8%). La baisse du marché automobile français reste conséquente depuis le début de l'année, avec seulement 811.805 véhicules légers immatriculés, soit un repli de 15,6% par rapport aux quatre premiers mois de 2011. Le segment des utilitaires légers limite sa baisse à 5% tandis que les volumes de voitures particulières plongent de 17,5%. Sur la période de janvier à avril 2012, les marques françaises restent à traîne avec des replis légèrement supérieurs à 20% pour les immatriculations des groupes PSA et Renault. Malgré un mois d'avril plus difficile, les marques allemandes affichent toujours les meilleures performances du marché avec +6% pour BMW, +3% pour Mercedes et -2,9% pour Volkswagen. Bonne performance aussi de Nissan, l'allié japonais de Renault, qui reste en croissance de 1,4% depuis le début de l'année...