PSA : "On est en train de toucher le fond", estime Philippe Varin

  • A
  • A
PSA : "On est en train de toucher le fond", estime Philippe Varin
Partagez sur :

Le président du directoire de PSA pense que le dernier trimestre 2013 enregistrera une embellie pour le groupe sur le marché français...

PSA démarre jeudi la seconde partie des négociations sur son "nouveau contrat social",  après le plan social démarré en 2012. Dans un entretien accordé au 'Parisien', le président du directoire Philippe Varin indique qu'après la fermeture du site d'Aulnay, en Seine-Saint-Denis, une "solution" a été trouvée pour 2.000 salariés sur 3.000. "A Rennes où l'on prévoit 1.400 suppressions de postes, nous avançons bien aussi. Nous ne laisserons personne sans emploi", répète-t-il. Du mieux en fin d'année "On est en train de toucher le fond", estime Philippe Varin, à propos du marché automobile français. A propos de la chute des ventes du mois d'ao�"t (-17,3% pour les immatriculations), parle d'un mois qui n'est "pas significatif". "Je prévois que le dernier trimestre enregistre une hausse de part de marché du groupe, grâce aux nouveautés que nous lançons". Salon de Francfort Le constructeur automobile dévoilera 17 produits cette année, en commençant par le grand C4 Picasso 7 places au salon de Francfort qui démarre la semaine prochaine. Le concept Cactus et la 308 aussi sont attendus.