Profit warning et réorganisation au menu de Nissan

  • A
  • A
Profit warning et réorganisation au menu de Nissan
Partagez sur :

Le constructeur a réduit vendredi de près de 20% sa prévision de bénéfice net annuel, en raison d'un ralentissement des ventes en Chine et en Asie du sud-est...

Nissan Motor a réduit vendredi de près de 20% sa prévision de bénéfice net annuel, en raison d'un ralentissement des ventes en Chine et en Asie du sud-est et d'un rappel de véhicules important survenu en septembre. Le deuxième constructeur automobile japonais par les ventes en volume anticipe à présent un bénéfice net de 355 milliards de yens (2,67 milliards d'euros) sur l'exercice annuel clos au 31 mars 2014, alors qu'il prévoyait jusque-là 420 milliards de yens Une réorganisation est également au programme : le directeur général adjoint Toshiyuki Shiga va démissionner de ses fonctions de numéro deux de la direction pour assumer la vice-présidence du groupe. Il s'occupera des affaires extérieures et des questions de gouvernance. Ralentissement en Chine L'objectif du PDG Carlos Ghosn est d'augmenter la part de marché mondiale du groupe et d'atteindre une marge d'exploitation de 8% d'ici la fin mars 2017 mais de multiples rappels et un ralentissement des ventes en Chine contrarient ce plan. "Notre nouvel organigramme et notre nouvelle organisation régionale feront en sorte que la société dispose d'une équipe dirigeante à même de réaliser la croissance bénéficiaire attendue du plan à moyen terme Nissan Power 88", écrit Carlos Ghosn dans un communiqué. Ce dernier veut aussi prendre en compte les spécificités de chaque territoire : Nissan doublera le nombre de ses régions à six, avec la Chine désormais classée comme une région autonome et les Amériques divisées en Amérique du nord et Amérique du sud.