Près de 30% des Français renoncent à se soigner pour raisons financières

  • A
  • A
Près de 30% des Français renoncent à se soigner pour raisons financières
Partagez sur :

Pour les trois-quart, ces reports concernent les soins dentaires et les lunettes, d'après le baromètre Cercle Santé - Europ Assistance

Avec la crise, la part des Français renonçant ou reportant leurs soins, ne cesse de progresser. Ils sont 29% dans ce cas en 2011 contre 23% en 2010 et seulement 11% en 2009, montre le dernier baromètre Cercle Santé - Europ Assistance mené auprès de plusieurs pays européens et aux Etats-Unis. Pour les trois-quarts, ces reports concernent les soins dentaires et les lunettes,12% déclarant toutefois avoir renoncé à des soins courants pour raisons économiques. A titre de comparaison, aux Etats-Unis, "25% des sondés déclarent avoir reporté ou renoncé à des soins. Ce chiffre atteint les 66% parmi les personnes ne bénéficiant pas d'une assurance maladie", notent les auteurs de l'étude. Les Français gardent cependant une bonne opinion de leur système de santé (59%, dans la moyenne européenne) et semblent moins inquiets que leurs voisins européens quant à son évolution. Alors que 85% des Italiens voient le manque de financement public "comme la menace la plus importante pour l'avenir du système de soins", les Français sont seulement 53% à le penser. Leur première inquiétude "est, comme chaque année depuis 2006, la pénurie de médecins généralistes, 58% d'entre eux estimant qu'il s'agit d'une menace très importante", précise le baromètre.