Pour Xavier Bertrand, le gouvernement va devoir augmenter les impôts

  • A
  • A
Pour Xavier Bertrand, le gouvernement va devoir augmenter les impôts
Partagez sur :

Le gouvernement a promis l'inverse...

En dépit de prévisions de croissance revues en baisse, l'exécutif a promis qu'il n'y aurait pas de hausses des prélèvements obligatoires, au contraire. Mais pour le Député-Maire UMP de Saint-Quentin et ancien ministre du Travail, Xavier Bertrand, il n'y a pas d'autre solution. "Je ne vois pas comment le gouvernement peut boucler le budget sans augmenter les impôts", a-t-il expliqué ce lundi matin au micro d'Europe 1. Prévision de croissance divisée par deux Constatant l'atonie de l'activité française sur les deux premiers trimestres de l'année, le ministre des Finances, Michel Sapin, a été contraint de réviser la prévision de croissance 2014 à 0,5% contre 1% initialement prévu. Cet écart correspond à 10 milliards d'euros en moins. La France ne remplira donc pas son objectif initial de réduction du déficit à 3,8% du PIB. Il se situera au dessus de 4%, a prévenu Michel Sapin. L'objectif 2015 (sous les 3%) ne sera pas rempli non plus. Accélérer les réformes Pour ne pas augmenter la pression fiscale, l'exécutif qui doit présenter prochainement son budget 2015 à la Commission européenne compte demander un peu plus de temps pour atteindre sa cible. De son côté, Bruxelles a pressé le nouveau gouvernement d'accélérer les réformes. "Il est urgent pour la France, mais pas seulement pour la France, également pour les autres pays qui sont dans une situation similaire, d'accélérer le travail qu'ils font, les réformes structurelles", a déclaré la semaine dernière Simon O'Connor, porte-parole du commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.