Pour neuf Français sur 10, l'UE doit mieux protéger son marché face à la Chine

  • A
  • A
Pour neuf Français sur 10, l'UE doit mieux protéger son marché face à la Chine
Partagez sur :

Annoncée en début de semaine, la mesure doit permettre de rééquilibrer la branche famille de la Sécu...

Inquiètude sur les exportations de vin, ou sur les voitures allemandes de luxe... La Chine, en menaçant ces produits européens de dumping dans son bras de fer avec Bruxelles, inquiète les Français. Ils sont 94% à estimer que l'UE doit protéger davantage son marché face à Pékin, d'après un sondage Tilder-­LCI-­OpinionWay. "Ce résultat est l'expression d'une opinion qui a peur. Il est probable que certaines pratiques commerciales de la Chine puissent être critiquables et discutables mais la montée du protectionnisme prouve la faible confiance des Français dans la capacité de l'Europe à jouer un vrai rôle dans la compétition commerciale internationale", note Frédéric Latrobe, associé chez Tilder. Communication "dramatique" Par ailleurs, la baisse du quotient familial, annoncée en début de semaine par le gouvernement, séduit une majorité de Français : ils sont 55% à être favorables à cette mesure. Pour mémoire, elle doit permettre de rééquilibrer la branche famille de la Sécurité sociale, qui a atteint 2,5 milliards d'euros l'an dernier. A l'inverse, 44% des sondés sont défavorables à la démarche. "Ce résultat montre que l'opinion est encore sensible aux symboles structurants de la société française. C'est aussi la preuve que le gouvernement a bien fait de tenir jusqu'au bout le vrai/faux suspense sur sa décision finale. Cette communication 'dramatique' au sens théâtral du terme, a permis de conforter un arbitrage qui pouvait être délicat", analyse Tilder.