Pour le Medef, la reprise n'est pas là...

  • A
  • A
Pour le Medef, la reprise n'est pas là...
Partagez sur :

Son patron, Pierre Gattaz appelle le gouvernement à faire le choix de l'entreprise et non pas de l'impôt pour redynamiser le pays durablement.

La France a beau être sortie de la récession au deuxième trimestre (+0,5% selon la première estimation de l'INSEE), le nouveau patron du Medef, Pierre Gattaz ne voit pas la reprise économique se dessiner pour autant. "Il n'y a pas de frémissement particulier. Je suis ravi de cette hausse mais aujourd'hui, il faut 1,5% de croissance pour créer de l'emploi en France", a-t-il tenu à souligner ce vendredi matin sur 'France Info'. "Il y a quelques hirondelles dans le ciel, bravo, mais il faut un mouvement beaucoup plus massif", a-t-il ajouté. Alléger le co�"t du travail ! Or pour créer de l'emploi, Pierre Gattaz rappelle qu'il est indispensable d'alléger les charges sur les sociétés. "Les marges économiques des entreprises françaises sont à 28% contre 40% en moyenne européenne (...) la rentabilité des PME et TPE est extrêmement faible et nous avons donc des problèmes pour embaucher, pour investir", a-t-il martelé. A l'heure où le gouvernement s'apprête à dévoiler la réforme des retraites et planche sur les arbitrages budgétaires 2014, Pierre Gattaz demande à Matignon "de ne pas taxer les entreprises déjà surchargées, pour créer de la croissance et de l'emploi".