Pour la première fois depuis 30 ans, le Japon enregistre un déficit commercial !

  • A
  • A
Pour la première fois depuis 30 ans, le Japon enregistre un déficit commercial !
Partagez sur :

En cause : la vigueur du yen et les conséquences du tsunami...

Pour la première fois depuis 1980, le Japon a enregistré un déficit de sa balance commerciale courante en 2011, plombée par un yen fort, la faiblesse de la demande en provenance de l'Europe et les conséquences du tsunami. Il est ressorti à 2.490 milliards de yens (32 milliards de dollars). Les exportations ont diminué de 2,7% l'année dernière, alors que les importations ont bondi de 12%. Sur le seul mois de décembre, les exportations de l'archipel ont chuté de 8% par rapport à la même période de 2010. La monnaie nippone, considérée comme une valeur refuge a en effet suscité la convoitise des investisseurs en temps de turbulences économiques, renchérissant les exportations du Japon. Parallèlement, le tsunami a fortement perturbé le circuit de fabrication des secteurs automobile et informatique particulièrement dynamiques pour l'économie nippone. Le pays a également été contraint d'acheter davantage de pétrole alors que les importations de gaz naturel liquéfié sur l'année ont atteint un niveau record.