Pour Berlin, "l'euro n'est pas surévalué à l'heure actuelle"

  • A
  • A
Pour Berlin, "l'euro n'est pas surévalué à l'heure actuelle"
Partagez sur :

Un porte-parole d'Angela Merkel répond à François Hollande...

La position de l'Allemagne sur l'euro tranche décidément avec celle de la France. Hier, face aux parlementaires européens, François Hollande a appelé la zone Euro à "se donner un objectif de change de moyen terme" pour la monnaie européenne. Angela Merkel lui a répondu ce mardi, par la voix de son porte-parole. "Si vous regardez le contexte historique, le gouvernement allemand considère que l'euro n'est pas surévalué à l'heure actuelle", a déclaré Steffen Seibert au cours d'un point de presse. Selon lui, les taux de change ne peuvent d'ailleurs pas servir de levier pour assurer une compétititivé à long terme. Dossier au menu de l'Eurogroupe Paris a lancé il y a quelques jours une offensive pour réclamer des initiatives européennes en matière de politique de change. "L'Euro ne peut fluctuer ainsi au gré des marchés" a ainsi estimé François Hollande hier à Strasbourg, en commentant la rapide ascension de la devise européenne depuis six mois (+11% face au Dollar et +30% face au Yen depuis le 1er août 2012). Pierre Moscovici a de son côté annoncé ce mercredi que la France mettrait le dossier de l'euro sur la table lors de la réunion de l'Eurogroupe lundi prochain à Bruxelles. D'après le ministre de l'Economie, le niveau actuel de la devise pourrait coûter 0,3 point de croissance sur un an à la France...