Pollution : gratuité des transports en commun franciliens dès demain

  • A
  • A
Pollution : gratuité des transports en commun franciliens dès demain
Partagez sur :

Le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin l'a annoncé ce jeudi après-midi.

Après les Vélib' et les Autolib', le gouvernement et la Région Ile-de-France ont décidé de rendre les transports franciliens gratuits dès ce vendredi en raison du pic de pollution, comme l'annonçait 'Metronews'. La mesure prendra effet à partir de demain matin 6 heures et sera valable jusqu'à dimanche soir, précise le ministère du Développement durable sur son compte Twitter, alors que le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin tenait une conférence de presse ce jeudi après-midi. Des mesures supplémentaires envisageables Pour limiter la pollution du bassin parisien, Philippe Martin a également fait savoir que "selon les prévisions, des mesures pour la circulation pourront être pris ce samedi". Metronews évoquait la possibilité d'une circulation alternée. Selon l'association de surveillance de la qualité de l'Air, Airparif, aucune amélioration n'est prévue, alors que le seuil d'alerte a été franchi vendredi dernier. En outre, l'indice passerait d'une "qualité très mauvaise" ce jeudi à "mauvaise" demain, d'après le dernier bilan de l'association. Des initiatives de la Marie de Paris et de la Préfecture Outre la gratuité des services d'auto-partage Vélib et Autolib' (pendant une heure), la mairie de Paris a également annoncé hier la gratuité du stationnement pour les résidents de la ville pendant toute la durée de l'épisode. De son côté, la Préfecture de Police a réduit les limitations de vitesse sur certains axes de circulation. Sur les portions d'autoroutes à 130 km/h, la vitesse maximale autorisée est désormais à 110 km/h. Les contrôles de vitesse et de pollution des véhicules ont par ailleurs été renforcés. Philippe Martin a salué l'ensemble des initiatives prises.