Pôle Emploi condamné pour avoir enchaîné les contrats précaires

  • A
  • A
Pôle Emploi condamné pour avoir enchaîné les contrats précaires
Partagez sur :

Une salariée a été embauchée pendant 7 ans en contrat aidé puis en CDD, révèle 'Le Parisien/Aujourd'hui en France'.

Pôle Emploi a été condamné par le tribunal des prud'hommes de Compiègne (Oise) à verser 23.000 euros d'indemnités de licenciement et à requalifier 7 ans de CDD en CDI à une salariée, révèle lundi 'Le Parisien/ Aujourd'hui en France'. Le quotidien retrace l'histoire de cette employée embauchée en 2003 par l'ex-ANPE dans le cadre d'un contrat emploi solidarité (CES). "Au fil des ans, et au gré des changements de la politique d'aide au retour à l'emploi, son contrat est requalifié en CEC puis en CAE et enfin en CUI avant qu'elle décroche finalement un classique CDD à temps plein au sein de Pôle emploi en 2009", explique 'Le Parisien'. Mais en 2010, le contrat de la salariée, alors âgée de 60 ans n'est pas reconduit. Le quotidien rappelle que Pôle Emploi a déjà été condamné à trois reprises pour des faits similaires. L'organisme a d'ailleurs de plus en plus recours aux contrats précaires: d'après les chiffres du quotidien, en 2010, Pôle Emploi comptait 3.921 CDD et 2.172 contrats aidés contre 46.203 salariés en CDI.