Pôle Emploi a détecté 100 millions d'euros de fraudes en 2013

  • A
  • A
Pôle Emploi a détecté 100 millions d'euros de fraudes en 2013
Partagez sur :

Sur ce total, l'organisme est parvenu à récupérer 41,8 millions d'euros, contre 37 millions en 2012.

L'an dernier, Pôle Emploi a fait des "efforts considérables" pour détecter les escroqueries, écrit le comité national de lutte contre la fraude dans un rapport publié jeudi sur le site du ministère de l'Economie. Meilleurs outils L'organisme est parvenu à déceler 100 millions d'euros de fraudes mais n'a pu récupérer que 41,8 millions d'euros, contre 37 millions en 2012. Pôle Emploi a donc perdu 58,7 millions d'euros (contre 39 millions d'euros un an plus tôt). Ces chiffres sont à mettre en relation avec le contexte économique actuel et l'augmentation du nombre de prestations versées, comme le soulignait la Cour des comptes dans un rapport publié en février dernier. La diversification des outils de lutte contre la fraude a également permis à Pôle Emploi d'améliorer ses résultats. Renforcer la lutte Pour parvenir à recouvrer davantage de sommes perdues, les Sages de la rue Cambon ont appelé Pôle Emploi à rendre la sanction "plus efficace" et "plus rapide", soulignant que le taux de saisine des juridictions pénales en cas de fraude lourde était trop faible (7,5 % seulement en 2012, contre 13,6 % en 2009). Le plan de lutte 2014 dévoilée ce jeudi prévoit notamment d'améliorer le ciblage des contrôles, une simplification des sanctions sur les fraudes aux prestations sociales ou encore la mise en place de campagnes de sensibilisation auprès des agents de Pôle Emploi.