PMU: le poker et les paris sportifs en ligne compensent le repli de l'activité hippique

  • A
  • A
PMU: le poker et les paris sportifs en ligne compensent le repli de l'activité hippique
Partagez sur :

Le groupe a enregistré en 2013 une baisse des montants mis en jeu mais une hausse du produit brut des jeux...

Dans un contexte économique dégradé, le PMU a enregistré une baisse de 0,9% des montants mis en jeu au cours de l'année 2013, à 10,40 milliards d'euros. Cette évolution s'explique surtout par le repli de son activité historique, les paris hippiques, en France (-5,2% à 8,9 milliards d'euros), alors qu'elle progresse à l'international (+93,6% à 638,3 millions d'euros). Dynamisme des activité sur internet PMU est toutefois parvenu à maintenir la tête hors de l'eau grâce aux innovations réalisées dans le numérique et les points de vente: le produit brut des jeux a légèrement progressé (+0,6% à 2,5 milliards d'euros). En outre, les mises réalisées sur internet ont fortement progressé. Les paris sportifs ont bondi de 22,4% pour un montant d'enjeux de 199 millions d'euros, portés par le dynamisme de la Ligue 1 de football. Par ailleurs, "dans un marché en décroissance, les mises poker du PMU s'élèvent à 569,9 millions d'euros, en hausse de 10%", souligne le groupe dans un communiqué.