Plus de quatre salariés sur dix ont ouvert un plan d'épargne entreprise

  • A
  • A
Plus de quatre salariés sur dix ont ouvert un plan d'épargne entreprise
Partagez sur :

Près de neuf millions de salariés en France ont accès à au moins un dispositif de participation, d'intéressement ou d'épargne salariale.

Près de neuf millions de salariés en France ont accès à au moins un dispositif de participation, d'intéressement ou d'épargne salariale, ce qui représente 55,8 % des salariés du secteur marchand non agricole, selon les chiffres de la Dares (ministère du travail), qui s'appuie sur les statistiques de l'année 2012. Le plus populaire est le plan d'épargne entreprise (PEE), qui couvre 43,8 % des salariés. "Près de 7,1 millions de salariés ont effectivement reçu une prime au titre de la participation ou de l'intéressement ou bénéficié d'un abondement de l'employeur sur les sommes qu'ils ont versées sur un PEE ou sur un plan d'épargne retraite collectif (Perco)", écrit la Dares. Pour mémoire, il s'agit d'un système d'épargne collectif, qui permet aux salariés de se constituer, avec l'aide de l'entreprise, un portefeuille de valeurs mobilières. Les PEE et Perco toujours dynamiques Pour ces quatre dispositifs, "plus de 15,5 milliards d'euros ont été distribués en 2012 par les entreprises de 10 salariés ou plus, soit une stabilité par rapport à l'année précédente", détaille la Dares. Elle observe que les sommes versées au titre de la participation reculent pour la seconde année consécutive tandis que celles distribuées sur les plans d'épargne salariale restent "dynamiques". "En 2012, les sommes versées au titre de l'intéressement, en hausse après le repli de 2011, ont dépassé celles versées au titre de la participation. Le complément de rémunération procuré par l'ensemble des dispositifs s'est élevé en moyenne à 2.269 euros par salarié bénéficiaire", écrivent les auteurs de cette note. Par ailleurs, en 2012, 1,3 million de salariés ont touché une prime de partage, ce qui correspond à une enveloppe de 340 millions d'euros, en baisse par rapport à l'année précédente (403 millions). Participation, intéressement et épargne salariale sont nettement plus répandus dans les grandes entreprises et dans certains secteurs d'activité (énergie, activités financières et assurance, cokéfaction et raffinage). Ainsi, 87 % des salariés ayant accès à au moins un de ces dispositifs sont employés par des entreprises de 50 salariés ou plus.