Plus de la moitié des chômeurs indemnisés n'ont pas le Bac

  • A
  • A
Plus de la moitié des chômeurs indemnisés n'ont pas le Bac
Partagez sur :

L'Unedic a publié lundi son rapport pour 2013, qui montre que 2,6 millions de demandeurs d'emplois étaient indemnisés par l'assurance chômage à la fin de l'année

L'Unedic a publié lundi son rapport pour 2013, qui montre que 2,6 millions de demandeurs d'emplois étaient indemnisés par l'assurance chômage à la fin de l'année. Au total, 33,6 milliards d'euros d'allocations et de cotisation sociales ont été versées au cours de l'année. Le document insiste sur une nouvelle donnée sur le marché du travail, depuis quelques années : le développement des contrats de travail de courte durée et de l'intérim. Les CDD et l'intérim En 2013, la moitié des allocataires se sont inscrits après une fin de CDD (38%) ou de mission d'intérim (12%). "Les licenciés représentent à peine un tiers des chômeurs indemnisés par l'Assurance chômage (31?%)", écrit l'Unedic, qui précise que seules 10% des personnes indemnisées s'étaient retrouvées au chômage suite à un licenciement économique. Par ailleurs, près d'un quart des allocataires travaillaient à temps partiel avant de perdre leur emploi (22,8%). Autre information apportée par ce rapport : 29,6% des personnes indemnisées ont travaillé moins d'un an avant de perdre leur emploi. Par ailleurs, l'année dernière, plus d'un million de demandeurs d'emploi travaillaient en activité réduite chaque mois, soit près d'un allocataire sur deux, cumulant travail et recherche d'emploi. Ceux qui n'ont pas le Bac en tête Le rapport permet aussi d'observer que les allocataires indemnisés en 2013 étaient en majorité (54,5%) non titulaires du Baccalauréat. Plus d'un tiers (37,2%) sont allés jusqu'au CAP ou au BEP, et 17,3% ont démarré le lycée sans terminer leur cycle. Les titulaires du Bac représentaient l'an dernier 21,1% des chômeurs touchant une allocation, devant les titulaires d'un Bac +2 (12,2%), d'un Bac + 3 ou 4 (6,6%) et d'un Bac + 5 ou plus (5,6%).