Plus de 3 millions de 1ers avertissements envoyés par l'Hadopi

  • A
  • A
Plus de 3 millions de 1ers avertissements envoyés par l'Hadopi
Partagez sur :

La haute autorité présentait mercredi son bilan annuel.

Plus de 3 millions de premiers avertissements et plus de 300.000 deuxièmes avertissements ont été adressés par l'Hadopi aux internautes français, depuis sa première recommandation. Un rythme qui s'accélère selon la Haute autorité, qui présentait mercredi son rapport annuel. Au total, entre octobre 2010 et juin 2014, 8,9% des titulaires d'abonnement à internet en France ont reçu un premier courrier. 1% seulement de contestation Concernant la seule période de juillet 2013 à juillet 2014, plus d'un tiers (35%) des internautes ont reconnu spontanément les faits portés à leur connaissance dès la réception du premier avertissement. "Ils sont plus d'un quart à s'engager ou avoir pris spontanément des mesures pour éviter que de nouvelles mises à disposition d'oeuvres protégées sur les réseaux pair à pair ne soient réalisées à partir de leur accès à Internet", écrivent les auteurs du rapport, et moins d'1% d'entre eux appellent pour contester formellement les faits. Pas de report vers les offres légales La Haute autorité, dont les missions seront bientôt confiées au CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) a également commandé une étude pour mieux cerner les réactions des Français. Elle montre que la réception d'une recommandation "ne semble pas entraîner de report vers d'autres pratiques illicites", puisque 73% des personnes concernées déclarent ne pas avoir changé de plateforme pour une autre offre illégale. Ce sondage réalisé par l'institut CSA indique par ailleurs que la réception d'un courrier "n'entraîne pas non plus de report massif vers les offres légales", puisque seuls 23% ont fait ce choix.