Pierre Moscovici n'est pas candidat à la présidence de l'Eurogroupe

  • A
  • A
Pierre Moscovici n'est pas candidat à la présidence de l'Eurogroupe
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie était pourtant considéré comme un candidat sérieux...

Plusieurs sources le disaient favori ces derniers jours pour succéder à Jean-Claude Juncker à la tête de l'Eurogroupe. "Je ne suis pas candidat", a répondu ce matin Pierre Moscovici, au micro de RMC. Le ministre de l'Economie pense d'ailleurs ne pas avoir ses chances... Interrogé sur la possibilité d'être choisi par ses pairs, il a ajouté : "Je ne crois pas". "Le favori du moment" Pierre Moscovici semblait pourtant être un candidat sérieux. Des sources proches du dossier à Bruxelles indiquaient en début de semaine à l'agence 'Reuters' qu'il était "le favori du moment", malgré "une certaine opposition contre lui". De son côté, le 'Finanical Times Deutschland', écrivait que le ministre français "aurait de bonnes chances" de succéder à Jean-Claude Juncker. D'autres noms circulent... Jean-Claude Juncker a relancé les spéculations en confirmant lundi soir sa décision de prendre du recul à la fin de l'année, après avoir présidé depuis 2005 la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone Euro... Il y a quelques mois, les premières rumeurs avaient déjà cité plusieurs successeurs possibles : le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, le Premier ministre finlandais Jyrki Katainen et Mario Monti, l'actuel président du Conseil italien.