Pierre Moscovici maintient ses prévisions de croissance 2013 et 2014

  • A
  • A
Pierre Moscovici maintient ses prévisions de croissance 2013 et 2014
Partagez sur :

Malgré l'avis rendu hier par le Haut Conseil des Finances Publiques...

Malgré les recommandations du Haut Conseil des Finances Publiques (HCP) rendues mardi, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici maintient ses prévisions de croissance qui s'établissent à 0,1% en 2013, 1,2% en 2014 et 2% par an entre 2015 et 2017. "Compte tenu de l'ampleur des réformes engagées, se fixer un objectif de croissance plus prudent en 2014 ne serait pas justifié, et conduirait à programmer un ajustement excessif pour ramener le déficit sous 3% du PIB en 2014", estime-t-il. Le Haut Conseil, dirigé par le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud,  a estimé mardi qu'un "léger recul" du PIB n'est pas à exclure cette année ainsi qu'un chiffre "sensiblement inférieur" à 1,2% en 2014. Pour les années suivantes, il juge la prévision "incertaine". "Les estimations du Haut Conseil portent sur des aléas à la hausse ou à la baisse (...) nous nous avons pris une option volontariste", a souligné pour sa part le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. L'institution, créée par François Hollande à son arrivée a pour premier objectif de vérifier les prévisions de Bercy. "Trop de gouvernements se sont souvent par le passé laissés guider par des prévisions exagérément optimistes et le plus souvent démenties", avait déclaré le président, François Hollande lors de la présentation du Haut Conseil... Le FMI de plus en plus pessimiste Les prévisions du Haut Conseil sont pourtant partagées par le Fonds monétaire international, qui a actualisé ses prévisions mardi. Il estime que le PIB du pays se contractera de -0,1% cette année, contre +0,3% précédemment. Pour 2014, son estimation reste inchangée à +0,9%...