Pierre Moscovici accuse le gouvernement Fillon de n'avoir "rien foutu", la droite répond

  • A
  • A
Pierre Moscovici accuse le gouvernement Fillon de n'avoir "rien foutu", la droite répond
Partagez sur :

Alain Juppé et Valérie Pécresse défendent leur bilan face aux attaques du ministre de l'Economie...

Gros remous ce lundi au lendemain des attaques de Pierre Moscovici dans l'émission "Internationales" sur RFI-TV5 Monde-Le Monde... Le ministre de l'Economie a tiré à boulets rouges sur le bilan du gouvernement sortant : "C'est à nous de surmonter toutes leur erreurs. Ils n'ont pas fait ce qu'il fallait. Ils n'ont rien foutu pour réduire les déficits pendant cette année et c'est à nous que revient le poids de réformes structurelles justes. Qu'ils se taisent, nom de Dieu !", a-t-il déclaré, alors qu'est attendu ce lundi le rapport de la cour des comptes sur l'état des finances de la France. Réponse d'Alain Juppé ce lundi sur Europe 1 : "C'est le rêve de tout pouvoir dominateur, ne pas avoir d'opposition. Je rassure Monsieur Moscovici, on ne va pas se taire et on va lui rappeler la certification des comptes de la France par la Cour des comptes au titre de 2011". La Cour des Compte "écrit dans son rapport qu'un effort très significatif de réduction des déficits a été fait en 2011", a-t-il précisé. "Monsieur Moscovici dit n'importe quoi sur ce sujet", a-t-il ajouté, alors que d'après le ministre, le précédent gouvernement a laissé 1,5 milliard d'euros de dépenses non financées. L'ex-ministre du Budget, Valérie Pécresse, a déclaré sur LCI percevoir "beaucoup de nervosité et d'inélégance chez Pierre Moscovici". Selon elle, "la vérité, c'est qu'il n'y a pas de surprise dans ce budget 2012 : dans 360 milliards de dépenses de l'Etat, 1,5 milliard, c'est un aléa habituel, totalement absorbable dans l'exécution budgétaire", a-t-elle déclaré, ajoutant ne voir "aucune surprise et aucune ardoise"...