Pierre Gattaz dit "non à toute fiscalité écologique"

  • A
  • A
Pierre Gattaz dit "non à toute fiscalité écologique"
Partagez sur :

"Il ne faut pas augmenter les taxes, on est submergé de taxes", estime le nouveau patron du Medef...

"Je dis non à toute fiscalité écologique, l'environnement doit se traiter aussi par nos entreprises, l'innovation, par les sciences, par les ingénieurs". Pierre Gattaz, le nouveau patron du Medef, a rejeté toute idée de "taxe verte" dans l'émission du Grand Jury RTL-'Le Figaro'-LCI, alors que certains plaident pour une taxation plus lourde du diesel. "Ce sont des problèmes d'ingénieurs, faisons confiance à nos entreprises". Hausse du diesel ? "Il ne faut pas augmenter les taxes, on est submergé de taxes", a-t-il ajouté. "On a fait le calcul, 0,1 point d'augmentation de cotisations sociales, ça crée 10.000 chômeurs à 5 ou 7 ans", a-t-il ajouté. Le Comité sur la fiscalité écologique plaide pour un rééquilibrage de la taxation entre les carburants afin de cesser d'encourager l'utilisation du diesel, jugé plus polluant. Selon les informations du 'Journal du Dimanche', l'exécutif envisagerait une première hausse de 0,4 centime par litre de diesel dès 2014. Trois problèmes Cette hausse du diesel "va induire trois problèmes", a souligné Pierre Gattaz. D'abord, il pénalisera les conducteurs qui ont choisi le diesel, avec un pouvoir d'achat "amputé". par ailleurs, la filière diesel automobile "performante" sera affaiblie par un tel arbitrage, et le co�"t des transports en France augmentera.