Philippe Varin s'engage sur un "dialogue social exemplaire"

  • A
  • A
Philippe Varin s'engage sur un "dialogue social exemplaire"
Partagez sur :

Le patron de PSA a été reçu à Matignon ce lundi...

L'entretien entre Jean-Marc Ayrault et Philippe Varin à Matignon aura duré un peu plus d'une heure ce lundi. A l'issue de cette entrevue, programmée à deux jours d'une négociation sociale au sein du groupe, le Premier ministre "a rappelé son attachement à la nécessité d'une stratégie industrielle ambitieuse pour l'industrie automobile dans laquelle le groupe PSA peut et doit pleinement prendre sa place", écrit-ce dernier dans un communiqué. Limiter l'impact sur l'emploi PSA a annoncé la suppression en France de 8.000 emplois et la fermeture de son site d'Aulnay en Seine-Saint-Denis. Concernant le plan de restructuration, le Premier ministre réclame au constructeur "la limitation de l'impact sur l'emploi, l'accompagnement de chaque salarié jusqu'à l'obtention d'un emploi, et le maintien d'une activité industrielle sur le site d'Aulnay-sous-Bois". Par ailleurs, le gouvernement a souhaité auprès de Philippe Varin la mise en place d'un plan de revitalisation sur le bassin d'emploi rennais, et l'accompagnement des sous-traitants et prestataires pour les deux sites évoqués. Une solution pour chaque salarié Toujours selon Matignon, le président du directoire de PSA "s'est clairement engagé" à ce que le dialogue social soit "exemplaire". Philippe Varin a de son côté jugé cet entretien "très constructif", sans, d'après Reuters, donner l'impression d'avoir revu sa copie concernant le plan de restructuration. "Nous avons pris l'engagement que chaque employé ait une solution à son problème d'emploi (...), qu'il n'y aurait pas de licenciements secs et que nous ferions le maximum pour assurer la réindustrialisation du site d'Aulnay", a-t-il ajouté.