Petroplus : le potentiel repreneur égyptien jette l'éponge

  • A
  • A
Petroplus : le potentiel repreneur égyptien jette l'éponge
Partagez sur :

Il estime que le temps imparti pour monter son dossier de reprise du site est trop court...

La société égyptienne Arabiyya Lel Istithmaraat a décidé de ne pas poursuivre son offre pour la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), qui emploie 470 personnes. "Cette décision négative est motivée par la grande complexité de cette reprise dans le cadre de la phase judiciaire actuelle et du peu de temps qui lui est imparti - compte tenu de son entrée tardive dans le processus - pour en maîtriser les risques et présenter un projet industriel viable", a expliqué la direction d'après un communiqué de la société cité par Reuters. Offre jugée la plus sérieuse L'offre égyptienne avait été jugée comme la plus sérieuse par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. "Nous avons eu la chance d'accueillir une offre un peu surprise mais qui pour nous est de bonne qualité, d'un groupe égyptien qui a pignon sur rue, disposant de liquidités et de pétrole", avait-il déclaré sur la chaîne Public Sénat. Début février, faute d'offres suffisamment sérieuses, le tribunal de commerce a laissé un délai supplémentaire aux candidats pour peaufiner leur dossier. La date limite a été fixée au 16 avril. Pour le moment, aucun n'est jugé suffisamment crédible.