Pétrole : L'AIE revoit ses prévisions en baisse pour 2012 et 2013

  • A
  • A
Pétrole : L'AIE revoit ses prévisions en baisse pour 2012 et 2013
Partagez sur :

Conséquence du ralentissement économique mondial...

Le ralentissement de l'activité économique pèse sur la demande de pétrole... D'après l'Agence internationale de l'énergie (AIE), elle devrait croître plus lentement que prévu l'an prochain. Prévisions 2012 & 2013 revues en baisse "La faible croissance économique pourrait limiter la croissance annuelle de la demande de pétrole à 0,9 million de barils par jour en 2012 et 0,8 mbj en 2013, la demande moyenne atteignant ainsi 89,6 mbj et 90,5 mbj", souligne l'agence dans son dernier rapport. Jusqu'ici, l'AIE tablait sur une consommation mondiale de brut de 89,9 mbj cette année et de 90,9 mbj en 2013. Perspectives quasiment inchangées du côté de l'Opep Cette semaine, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole a, au contraire, laissé quasiment inchangées ses prévisions de demande mondiale de brut pour les deux prochaines années. Ses prévisions sont toutefois légèrement inférieures à celles de l'AIE. Elle vise une progression de 0,9 million de barils par jour en 2012 à 88,72 mbj. En 2013, le cartel anticipe une croissance de 0,8 million de barils par jour de la consommation à 89,52 mbj.