Pétrole de schiste : l'Opep ne compte pas revoir sa politique pour le moment

  • A
  • A
Pétrole de schiste : l'Opep ne compte pas revoir sa politique pour le moment
Partagez sur :

En dépit du "boom" de la production américaine...

Conformément aux attentes, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, réunie à Vienne a maintenu son quota de production à 30 millions de barils par jour. La question du pétrole de schiste américain s'est par ailleurs invitée dans les discussions. Consensus sur les quotas Le ministre saoudien du pétrole, Ali al-Naimi, avait grandement établi les conditions d'un accord en déclarant qu'il était satisfait de la situation de l'offre et de la demande. De son côté, le ministre du Pétrole vénézuélien, Rafael Ramirez avait également affirmé qu'il existait un consensus parmi ses collègues de l'Opep pour laisser inchangé le quota de production. Concurrence du pétrole de schiste L'Opep, qui ne s'était pas inquiétée jusqu'ici de la concurrence du pétrole de schiste venu des Etats-Unis commence à étudier sérieusement la question. Selon un récent rapport de l'AIE, il pourrait être en capacité de répondre à l'essentiel de la hausse de la demande mondiale au cours des cinq prochaines années. Pour l'heure, tant que la production reste modérée, les producteurs du Golfe, Arabie saoudite en tête, pensent que l'Opep n'aura pas à remettre en cause sa politique...