Petit mieux pour le climat des affaires, qui reste dégradé en France

  • A
  • A
Petit mieux pour le climat des affaires, qui reste dégradé en France
Partagez sur :

L'indicateur gagne 1 point en décembre pour s'établir à 87 points, mais reste nettement au-dessous de sa moyenne de longue période...

Le climat des affaires reste dégradé en France... L'indicateur, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, gagne 1 point en décembre pour s'établir à 87 points. Mais il "reste nettement en dessous de sa moyenne de longue période (100). Les indicateurs sectoriels restent également à des niveaux bas en décembre. Si l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie progresse d'un point en un mois, les indicateurs synthétiques sont inchangés dans les services, dans le bâtiment et dans le commerce de détail, note l'institut de la statistique. "Si on aime la France, on doit la servir" L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie manufacturière a ainsi augmenté d'un point, à 89. Les chefs d'entreprise interrogés par l'institut "estiment que leur activité passée est moins dégradée", indique l'institut de la statistique. "Quant à leurs perspectives personnelles de production dans les trois prochains mois, elles demeurent mal orientées (...) Les carnets de commandes globaux,qui se sont légèrement dégarnis et les carnets de commandes étrangers, jugés quasi stables, restent considérés comme étant très peu fournis." Quant à l'indicateur d'activité dans les services, il est resté stable à 86 en décembre, de même que celui du commerce de détail à 90 et celui du bâtiment a 95. L'Insee souligne dans un communiqué que l'indicateur de retournement calculé au niveau France reste "en zone défavorable".