Pertes moins importantes que prévu pour Blackberry au quatrième trimestre

  • A
  • A
Pertes moins importantes que prévu pour Blackberry au quatrième trimestre
Partagez sur :

Les ventes de la société canadienne ont cependant encore reculé...

Les ventes de smartphones de Blackberry se sont un peu plus érodées au quatrième trimestre fiscal 2013 mais le canadien a fait état d'une perte nette moins importante que prévu... Elle s'est établie à 423 millions de dollars - 80 cents par action contre -98 millions un an plus tôt (19 cents par action). Toutefois, hors éléments exceptionnels, la société a enregistré une perte de 8 cents par action, alors que les économistes interrogés par Reuters visaient en moyenne -55 cents. A l'inverse, le chiffre d'affaires est ressorti inférieur aux attentes sur la période, à 976 millions de dollars, en repli de 64% en glissement annuel et contre 1,11 milliard visé par le consensus. Recul des ventes de smartphones Autrefois leader sur le marché, les ventes de smartphones du constructeur canadien se sont peu à peu effondrées face aux deux mastodontes Apple et Samsung. Selon le cabinet IDC qui a mis à jour ses perspectives le mois dernier, la part de marché de Blackberry devrait passer de 1% cette année à seulement 0,4% en 2018. Le cabinet indiquait toutefois adopter une position prudente à l'égard de la société, qui a récemment adopté une nouvelle stratégie. Nouvelle stratégie Outre le recentrage sur les services - 56% des revenus au quatrième trimestre 2013 - Blackberry a présenté au salon de Barcelone qui s'est tenu en février, deux nouveaux mobiles. Le premier, baptisé Z3, vaut moins de 145 euros et est fabriqué en partenariat avec FIH Mobile, la filiale cotée à Hong Kong de Foxconn. La société canadienne a en effet noué un partenariat de cinq ans avec le sous-traitant taiwanais. La commercialisation de cet appareil débutera en avril, en Indonésie. Le second est à destination d'une clientèle professionnelle. Le Q20 sera vendu d'ici la fin de l'année. Le clavier physique traditionnel a été réintroduit pour ce nouveau modèle. "BlackBerry est en train d'assainir ses bases financières pour retrouver le chemin de la croissance et de la rentabilité", s'est félicité le patron du groupe John Chen ce vendredi.