"Pas de limite budgétaire pour les contrats d'avenir", dit Michel Sapin

  • A
  • A
"Pas de limite budgétaire pour les contrats d'avenir", dit Michel Sapin
Partagez sur :

L'Etat les financera à hauteur de 75%.

Le gouvernement a prévu la création de 100.000 contrats d'avenir en 2013 puis 150.000 l'année suivante, mais il pourrait y en avoir plus. "La question n'est pas celle du crédit (...) dans le domaine de l'emploi (...) il faut faire les choses pour résoudre les difficultés", a déclaré jeudi le ministre de l'Emploi, Michel Sapin sur 'France Inter'. "Mon problème c'est qu'il y ait suffisamment de collectivités (...) qui fassent un effort, et s'il y en a plus tant mieux, (...) il n'y a pas de limite budgétaire", a-t-il ajouté. Un financement à hauteur de 75% pour l'Etat Le Parlement français a adopté la semaine dernière le projet de loi prévoyant la création de ces contrats, qui était l'une des promesse de campagne de François Hollande. Ils s'adressent aux jeunes âges de 16 à 25 ans, peu ou pas qualifiés, et dans des zones où l'accès à l'emploi est particulièrement difficile. L'Etat les financera à hauteur de 75%, soit un budget d'environ 2,3 milliards d'euros. Leur entrée en vigueur est programmée pour le 1er novembre prochain.