Pas de baisse du chômage en vue pour 2011 et 2012, selon Pôle Emploi

  • A
  • A
Pas de baisse du chômage en vue pour 2011 et 2012, selon Pôle Emploi
Partagez sur :

Le nombre de créations de postes va décélérer dans les mois à venir, du fait du ralentissement de la croissance économique...

Le ralentissement de la croissance française - 1,7% en 2011, d'après le gouvernement - va entraîner un ralentissement des créations de postes au cours des prochains trimestres, estime Pôle Emploi dans une note sur les perspectives 2012 publiée ce mardi. L'institution table ainsi sur 130.000 créations d'emplois en 2011. Pour l'année prochaine, et si la croissance se maintient à 1,7%, la tendance devrait se poursuivre avec 126.000 postes supplémentaires. Mais Pôle Emploi envisage aussi des scénarii moins optimistes, notamment en s'appuyant sur les prévisions du FMI. "A titre d'exemple, sur la base d'une croissance à 1,4%, les créations réduiraient à +101.000", peut-on lire dans la note. Ces créations de postes seront insuffisantes pour infléchir le taux de chômage. D'après les prévisions de Pôle Emploi, en 2011, le nombre de demandeurs d'emplois en fin de mois (DEFM) devrait augmenter de 5.000 pour la catégorie A et de 78.000 pour les catégories A, B et C. En 2012, avec un PIB de +1,7%, le chômage amorcerait une baisse de l'ordre de 5.000 pour les DEFM de catégorie A et de 12.000 pour ceux des catégories A, B et C. "En revanche, avec une croissance de 1,4%, le chômage poursuivrait sa progression. Pour la catégorie A, la hausse serait de l'ordre de 27.000", prévient Pôle Emploi.