Paris : bientôt une taxe sur les bureaux vacants ?

  • A
  • A
Paris : bientôt une taxe sur les bureaux vacants ?
Partagez sur :

Elle doit permettre d'encourager la transformation en logements.

Pour remplir l'objectif fixé par le Pacte "logement pour tous" de transformer en habitations 200.000 mètres carrés de bureaux obsolètes en l'espace de 6 ans, le conseil municipal de la ville de Paris pourrait adopter dès la semaine prochaine une nouvelle taxe, rapporte le site internet '20 Minutes.fr'. Dissuader la rétention foncière Pour cela, la ville instaurerait "la taxe sur les friches commerciales" qui existe dans le code des impôts, explique au quotidien gratuit, l'adjoint à la maire de Paris chargé du logement, Ian Brossat. Cette taxe, qui existe à Lille par exemple, s'appliquerait dès le mois de janvier 2015 "sur les bureaux vacants depuis plus de deux ans et dont les propriétaires n'ont fait aucune démarche pour les commercialiser", précise-t-il. L'impôt, dont le but serait de décourager la rétention foncière pour spéculer, serait progressif. A 20% en 2015, il passerait à 30% en 2016 puis 40% en 2017 pour les réfractaires, précise encore '20 Minutes'. Logements sociaux La ville de Paris rappelle qu'en 12 ans, 393.000 mètres carrés de bureaux ont été transformés en surfaces d'habitation, le plus souvent par le bais de petites opérations et que, 36% des logements créés par transformations de bureaux sont des logements sociaux. Cette taxe doit poursuivre l'action engagée : "les bureaux vides sont massivement situés dans les arrondissements où on manque de logement, en particulier social, c'est-à-dire le centre de Paris", a expliqué Ian Brossat.