Pages Jaunes veut suspendre ses dividendes, le temps de réduire sa dette

  • A
  • A
Pages Jaunes veut suspendre ses dividendes, le temps de réduire sa dette
Partagez sur :

Le groupe veut parvenir à un endettement correspondant 3 fois à l'Ebitda...

Pages Jaunes qui a fait état d'une dette de 1,8 milliard d'euros au premier trimestre 2012, a annoncé ce lundi avoir "sollicité l'accord de son pool bancaire pour qu'en contrepartie, notamment d'un remboursement partiel de sa dette, la maturité des dettes bancaires venant à échéance en novembre 2013 soit prorogée jusqu'en septembre 2015". L'éditeur d'annuaires imprimés et en ligne cherche à gagner la confiance de ses banques et a ainsi promis qu'il s'engagerait à suspendre ses dividendes, le temps de réduire son endettement "à un niveau correspondant à 3 fois l'Ebitda", conformément aux engagements pris avec les établissements financiers. Le groupe doit faire face depuis plusieurs années au déclin de son activité papier, ainsi qu'à la concurrence des moteurs de recherche internet. Sur la période janvier-mars, le groupe est parvenu pour la première fois à compenser le recul des annuaires imprimés par son activité web.