Pacte : le Medef contre une baisse de charges concentrée sur les bas salaires

  • A
  • A
Pacte : le Medef contre une baisse de charges concentrée sur les bas salaires
Partagez sur :

L'organisation dénonce une vision à court terme...

Le Medef ne partage pas le diagnostic des économistes Pierre Cahuc et Stéphane Carcillo concernant la baisse de charges sur les bas salaires. Dans une étude dévoilée ce mercredi par 'Les Echos', ils estiment que cela pourrait permettre de créer jusqu'à 800.000 emplois. Pour l'organisation patronale, une telle politique serait "inacceptable". Maintien du CICE et baisse de charges globale Rappelons que dans le cadre du pacte de responsabilité, le gouvernement a promis de baisser le co�"t du travail de 10 milliards d'euros supplémentaires via notamment un allègement de cotisations sociales, en plus des 20 milliards du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE). Mais les détails de cette répartition ne sont pas encore connus. Le Medef prône "le maintien des allégements de charges dits 'Fillon', le maintien du Cice et la mise en oeuvre d'une baisse supplémentaire d'au moins 10 milliards d'euros sur les cotisations patronales famille sur tous les salaires", a rappelé le vice-président de l'organisation, Jean-François Pilliard, dans une interviw aux Echos. Une vision à court terme... Ce dernier estime qu'une baisse de charges valable uniquement sur les bas salaires est une vision à court terme, "sans ambition internationale" et insupportable pour "les activités à haute valeur ajoutée". Dans leur étude, les deux économistes estiment au contraire que la réduction des charges sur l'ensemble des salaires ne conduira pas à une baisse significative du co�"t du travail. Les entreprises ne pourraient donc pas gagner en compétitivité.