Opel veut raccourcir les journées de travail en Allemagne

  • A
  • A
Opel veut raccourcir les journées de travail en Allemagne
Partagez sur :

Le constructeur automobile évoque une "détérioration des conditions de marché en Europe"...

Opel tente de s'adapter une demande des consommateurs toujours plus faible... Le constructeur automobile, filiale européenne de General Motors, veut raccourcir la journée de travail dans son usine principale, à Rüsselsheim, en Allemagne. "En raison de la détérioration des conditions de marché en Europe, la direction d'Opel négocie avec le comité d'entreprise et (le syndicat) IG Metall un raccourcissement de la journée de travail à Rüsselsheim", déclare Opel dans un communiqué, confirmant une information de presse. La société a précisé espérer une conclusion rapide des discussions. Subventions du gouvernement Si Opel trouve un accord avec les syndicats, le constructeur pourra solliciter des subventions du gouvernement allemand dans le cadre du programme "Kurzarbeit" (travail court). Ce programme permet aux employeurs de préserver des postes en raccourcissant la durée du travail quand le taux d'utilisation des usines est bas, le gouvernement compensant financièrement les heures perdues des salariés. Au plus fort de la crise financière, plus de 1,4 million de salariés allemands ont été concernés par ce programme.