Onze milliards de Terriens en 2100

  • A
  • A
Onze milliards de Terriens en 2100
Partagez sur :

L'Afrique devrait afficher la plus forte croissance pour atteindre 4,2 milliards d'habitants d'ici 2100...

La population mondiale devrait atteindre 9,6 milliards en 2050 et 10,1 milliards en 2100, d'après les chiffres de l'Organisation des nations unies (Onu), qui a d'ailleurs revu ses chiffres en hausse par rapport à sa précédente estimation de 2012. Les régions en développement enregistreront la plus grande augmentation de population "en passant de 5,9 milliards en 2013 à 8,2 milliards en 2050", détaille l'Onu. Sur la même période, la population des régions développées restera, quant à elle, largement inchangée à environ 1,3 milliard de personnes. L'Inde doublera la Chine Les 49 pays les moins développés de la planète devraient être les plus dynamiques, avec une population doublée, passant d'environ 900 millions d'habitants en 2013 à 1,8 milliard en 2050. L'Inde devrait dépasser la Chine autour de 2028, date à laquelle les deux pays auront des populations de l'ordre de 1,45 milliard d'habitants. La population indienne devrait se stabiliser à 1,5 milliard d'habitants en 2100. La population chinoise, quant à elle, devrait amorcer une diminution après 2030, pour atteindre 1,1 milliard d'habitants en 2100. Suivie par le Nigéria Et c'est le Nigeria qui devrait monter sur le podium des pays les plus peuplés, en doublant les Etats-Unis avant 2050, pour, à la fin du siècle, rivaliser avec la Chine comme le deuxième pays le plus peuplé du monde. L'Indonésie, la Tanzanie, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l'�?thiopie, l'Ouganda et le Niger devraient afficher plus de 200 millions d'habitants en 2100. L'Afrique devrait afficher la plus forte croissance, avec une population qui pourrait doubler d'ici 2050, passant de 1,1 milliard aujourd'hui à 2,4 milliards en 2050, pour atteindre 4,2 milliards d'ici 2100. Population européenne en recul L'Europe évolue à contre-courant : "alors que la population du reste du monde devrait augmenter d'un peu plus de 10% entre 2013 et 2100, la population européenne devrait, quant à elle, diminuer de 14%, en raison d'une fécondité en dessous du taux de remplacement - 2,1 enfants par femme en moyenne - dans presque tous les pays européens", explique le rapport. Concernant l'espérance de vie, elle devrait augmenter dans les années à venir, poursuivant une tendance apparue au 20ème siècle lorsqu'elle était passée de 47 ans en 1950-1955 à 69 ans en 2005-2010. Au cours des 40 prochaines années, l'espérance de vie au niveau mondial devrait atteindre 76 ans en 2045-2050 et 82 ans en 2095-2100, conclut le rapport.