NYSE Euronext : bientôt racheté par ICE pour 8 Mds$ ?

  • A
  • A
NYSE Euronext : bientôt racheté par ICE pour 8 Mds$ ?
Partagez sur :

Cette fois ce serait la bonne !...

La Bourse de Paris pourrait à nouveau changer de main ! NYSE-Euronext, qui gère notamment la Bourse de Paris, serait ainsi en négociations pour se vendre au groupe américain IntercontinentalExchange (ICE), affirment les sites internet de plusieurs journaux anglo-saxons, dont le 'Wall Street Journal'. Un accord annonçant l'opération pourrait être officialisée dès ce jeudi, ajoutent-ils... 8 Milliards de dollars Fondé en 2000 et spécialisé dans la négociation des matières premières, ICE serait prêt à mettre 8 Milliards de Dollars sur la table en cash et en titres pour racheter son rival américano-européen. L'offre pourrait être faite à 33 Dollars par action NYSE Euronext (environ 25 Euros), ce qui représenterait une prime de 38% par rapport au cours actuel. Avec une capitalisation boursière de 9,3 Mds$, ICE pèse bien plus lourd en Bourse que son rival, dont la capitalisation s'élève à 5,8 Mds$. Les entreprises de marché traditionnelles ont souffert ces dernières années de la crise financière mondiale et de la concurrence accrue de nouvelles places financières privées (les "dark pools") gérées par les grandes banques. Une situation qui a entraîné un besoin de concentration accrue dans le secteur... Blocages Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'ICE s'intéresse à NYSE Euronext. Il y a 18 mois, le groupe s'était associé au Nasdaq pour faire une offre de rachat hostile sur la plateforme américano-européenne, qui négociait alors une fusion amicale avec Deutsche Börse. ICE et le Nasdaq étaient à l'époque prêts à dépenser 11 Mds$ pour s'offrir NYSE Euronext, dont le cours a chuté depuis... Mais le département de la Justice américain avait bloqué l'opération pour des raisons de concurrence, tandis que parallèlement, le mariage avec Deutsche Börse avait lui aussi échoué face à l'opposition des régulateurs boursiers européens. Complémentaires Cette fois, l'opération aurait plus de chances d'être approuvée, dans la mesure où les activités de NYSE Euronext et d'ICE sont en grande partie complémentaires. NYSE Euronext est davantage axé sur la négociation d'actions, tandis qu'ICE gère notamment le plus grand marché à terme mondial sur l'énergie à Londres, ainsi que des marchés de matières premières aux Etats-Unis au Canada... Une acquisition de NYSE Euronext permettrait notamment à ICE d'ajouter à son portefeuille d'actifs le Liffe, le marché à terme londonien spécialisé dans les dérivés de crédit, une activité rentable et en croissance.