Numericable : l'Autorité de la concurrence va enquêter sur le rachat de SFR

  • A
  • A
Numericable : l'Autorité de la concurrence va enquêter sur le rachat de SFR
Partagez sur :

Des discussions sont en cours pour "instruire en connaissance de cause cette opération", selon le gendarme de la concurrence...

L'Autorité de la Concurrence va enquêter sur le rachat de SFR par Vivendi. "Je vous le confirme : nous ferons un examen approfondi, le dossier sera soumis au collège à l'issue d'une procédure contradictoire qui permettra aux parties de réagir au diagnostic concurrentiel qui sera porté par l'Autorité", a annoncé mercredi Bruno Lasserre, le président de l'Autorité, dans une interview vidéo accordée aux 'Echos'. Cette question avait pesé sur la décision de Vivendi, car s'allier avec Bouygues était "intenable au plan de la concurrence", aux yeux de Jean-René Fourtou. Après l'annonce de son chois, le patron du groupe avait expliqué aux 'Echos' que selon lui, un rapprochement SFR-Bouygues "aurait créé un groupe avec 47% de part de marché en valeur dans le mobile" en France. Tests de marché "Nous consulterons aussi les régulateurs sectoriels : l'Arcep et le CSA et nous ferons un, deux, voire plusieurs tests de marché si cela est nécessaire, à la fois pour recueillir le point de vue des acteurs des différents marchés que nous allons regarder - dans les mobiles, le fixe et les médias - ainsi que sur les remèdes que proposerons les parties pour justement répondre aux préoccupations de concurrence que nous exprimerions", a-t-il ajouté. "La balle est dans le camp d'Altice-Numericable puisque le dossier n'a pas encore été notifié à l'Autorité de la Concurrence", a-t-il déclaré. Des discussions sont en cours pour "instruire en connaissance de cause cette opération", a ajouté Bruno Lasserre, indiquant qu'il faudra encore du temps pour mener à bien ce diagnostic. Pour mettre la main sur le numéro deux français du mobile, le câblo-opérateur s'est engagé à verser 13,5 milliards d'euros en numéraire à Vivendi, qui doit également obtenir une participation de 20% dans le futur ensemble SFR-Numericable.