Nouvelle grève dans le secteur public à Athènes ce mercredi

  • A
  • A
Nouvelle grève dans le secteur public à Athènes ce mercredi
Partagez sur :

Des milliers de professeurs et employés municipaux doivent participer à une manifestation dans le centre d'Athènes, aux alentours de midi...

Les mouvements de protestation se font plus rares en Grèce depuis l'adoption au mois de novembre des principales mesures d'austérité et le déblocage dans la foulée d'une nouvelle tranche d'aide de la part de la troïka... Des décisions qui ont notamment permis au pays d'obtenir une volte-face de la part de Standard&Poor's : l'agence a revu directement sa notation de "défaut sélectif" à "B-" sur le pays. Les employés du secteur public ont néanmoins lancé une grève de 24 heures ce mercredi, à l'appel d'Adedy, le principal syndicat du secteur. Des milliers de professeurs, médecins et employés municipaux doivent participer à une manifestation dans le centre d'Athènes, aux alentours de midi. Ils protestent toujours contre les fameuses mesures d'austérité mises en place par le gouvernement d'Antonis Samaras. Elles incluent notamment des hausses d'impôts, d'importantes baisses des traitements et le licenciement éventuel de 27.000 fonctionnaires. Mesures injustes "Nous demandons au gouvernement de modifier ces mesures injustes qui font du mal aux travailleurs et exterminent le secteur public", a déclaré à Reuters Costas Tsikrikas, président de l'Adedy, qui rassemble 500.000 employés du secteur public, soit un quart de la population active grecque. Les cheminots emboîtent le pas au secteur public, et ont lancé une grève de 48 heures pour protester contre un projet de privatisation de la compagnie ferroviaire publique. Quant aux employés des transports publics, ils prévoient d'arrêter ce mercredi leur travail pendant quelques heures, avant d'entamer leur propre grève jeudi.