Nouvelle flambée des prix de l'immobilier en Grande-Bretagne

  • A
  • A
Nouvelle flambée des prix de l'immobilier en Grande-Bretagne
Partagez sur :

Selon une étude de l'établissement de crédit Halifax, les prix de l'immobilier britannique ont progressé de 10,2% sur la période mai-juillet, par rapport à l'an dernier. Le marché a ainsi atteint un plus haut depuis 2007.

Le prix de l'immobilier en Grande-Bretagne ne cesse de grimper. Selon une étude de l'établissement de crédit Halifax, la hausse atteint désormais des niveaux inédits depuis septembre 2007. De mai à juillet, le prix du marché a en effet bondi de 10,2% par rapport à l'an dernier. A Londres, le co�"t des logements a flambé de 15,9% sur un an au deuxième trimestre. Sur l'année, les prix de l'immobilier londonien ont grimpé de 26%, ce qui constitue leur plus forte hausse depuis 1987.  Le prix moyen d'un bien dans la capitale britannique a d'ailleurs atteint un nouveau record à 400.000 livres (503.000 euros). Des mesures inefficaces pour limiter la hausse Depuis avril, les établissements de crédit britanniques sont pourtant contraints de durcir leurs contrôles avant d'accorder des prêts immobiliers. En juin dernier, la Banque d'Angleterre a par ailleurs plafonné le montant que les acquéreurs peuvent emprunter à 4,5 fois leur revenu annuel. Néanmoins, "le marché immobilier ignore les nouvelles règles en matière de crédit", explique Rob Wood, économiste de la banque Berenberg à l'agence. "C'est important car la Banque d'Angleterre a récemment souligné que le marché immobilier était une bonne raison de voir la croissance de l'ensemble de l'économie ralentir", ajoute-t-il.