Nouvelle contre-performance pour Apple

  • A
  • A
Nouvelle contre-performance pour Apple
Partagez sur :

Les analystes craignent une perte de vitesse et un tassement des marges

L'action Apple a plongé cette nuit de près de 10% dans les échanges post-séance, entraînant à la baisse ses fournisseurs asiatiques ce jeudi matin... Le groupe américain a publié hier soir des résultats globalement décevants pour son 1er trimestre fiscal, et a fait des prévisions prudentes, semant le doute sur son futur potentiel de croissance... Ce matin, les cours des fournisseurs asiatiques d'Apple sont donc en berne : LG Display (écrans) perd 2% à Séoul en séance et le titre Samsung Electronics, à la fois fournisseur et concurrent d'Apple, perd 1,6%. A Taipeh, l'action Hon Hai Precision Industry, qui assemble les iPads et les iPhones, perd près de 3% et celle de Foxconn International Holdings plonge de 7,5%. Zhen Ding Technology Holding, un fabricant taïwanais de circuits intégrés, baisse de 1%. Enfin, le fabricant de hauts-parleurs AAC Technologies Holdings chute de 5,7% à Hong Kong. Apple a dévoilé hier soir après la clôture de Wall Street un bénéfice net de 13,1 Milliards de Dollars pour son premier trimestre fiscal (octobre-décembre), stable par rapport à la même période de 2011, et un chiffre d'affaires de 54,5 Mds$ (+17,7% sur un an), légèrement inférieur aux attentes. Sur toutes les gammes de produits (iPhone, iPad et iMac), les chiffres de vente ont un peu déçu le marché, habitué à ce qu'Apple batte le consensus de place... Surtout, les prévisions de la direction pour le trimestre en cours inquiètent : le chiffre d'affaires est attendu en baisse, entre 41 et 43 Mds$, tandis que la marge brute devrait s'essouffler, entre 37,5% et 38,5% après 38,6% au trimestre précédent, reflétant la forte hausse des coûts de production. Concurrence féroce Les investisseurs craignent que la firme à la pomme, dont le cours de Bourse a chuté d'environ 30% depuis la mi-septembre 2012, ne continue de voir ses parts de marché s'effriter face à ses concurrents, en premier lieu le sud-coréen Samsung, qui propose une gamme de produits plus large et mieux adaptée aux marchés émergents en forte croissance... Ainsi, sur le marché chinois, Apple ne se place qu'en 6ème position derrière Samsung et des producteurs locaux (Lenovo, CoolPad, Huawei et ZTE). Malgré deux visites en Chine en moins d'un an, le patron d'Apple, Tim Cook, n'est pas encore parvenu à conclure un accord de distribution avec le premier opérateur chinois, China Mobile, qui affiche non moins de 700 millions de clients. Le principal handicap d'Apple, dont la marque bénéficie pourtant d'une très bonne image en Chine, est le prix élevé de ses produits, estiment les analystes. Ces dernières semaines, les rumeurs de lancement d'un nouvel iPhone de gamme moyenne ont d'ailleurs ressurgi en force...