Nouvelle chute des immatriculations de véhicules particuliers en mai

  • A
  • A
Nouvelle chute des immatriculations de véhicules particuliers en mai
Partagez sur :

Les jours fériés et les élections présidentielles ont pesé sur les ventes...

Encore un mois difficile pour le marché automobile français... Les ventes de voitures particulières ont chuté de -16,1% en mai, selon les données publiées ce matin par le Comité des Constructeurs Français d'Automobile (CCFA), et de -17,2% sur les cinq premiers mois de l'année, en données brutes. Les utilitaires légers enregistrent un recul mensuel encore plus prononcé (-22,5%). Cependant, corrigé des jours ouvrables, le repli mensuel se limite à -2,9% sur les véhicules particuliers et à -10,3% sur les utilitaires légers. Sur 5 moi et sur une base comparable, la contraction du marché reste cependant conséquente à -15,6% pour les automobiles particulières et -7,2% pour les utilitaires légers. En cumulant véhicules particuliers et utilitaires légers, le mois s'est encore avéré difficile pour Peugeot SA, avec des ventes en retrait de -28% à 59.552 unités, tandis que Renault affiche -13,6% à 47.561 unités. Sur 5 mois, PSA recule de -22,1% et la marque au losange de -19,6%. La part de marché des constructeurs français ressort à 54,4% en mai, et à 55,8% sur les cinq premiers mois de l'année, contre respectivement 57,7% et 59,22% un an avant. Volkswagen baisse de -12,9%, Ford de -21,9% et Fiat de -20,7%. Ces données sont brutes et doivent être appréhendées au regard des nombreux ponts qui ont affecté le mois de mai, aboutissant à 19 jours ouvrables contre 22 en mai 2011.