Nouveau repli de l'emploi intérimaire en mars

  • A
  • A
Nouveau repli de l'emploi intérimaire en mars
Partagez sur :

Les effectifs ont reculé de 2% sur le mois. Toutes les qualifications sont touchées.

L'emploi intérimaire, considéré comme un indicateur avancé du marché de l'emploi a poursuivi son recul au mois de mars en France. Il s'est replié de 2% par rapport à la même période 2013, d'après le dernier pointage de Prism' Emploi. Le recul était déjà de 2,4 % en février après -2,8% en janvier et -0,8% en décembre. Aucune qualification épargnée Le secteur du BTP est une fois encore en première ligne, avec une chute des effectifs de 10,4% (-9,1% en février), devant les services qui reculent de 3,5% et les transports (-2,5%). Certaines activités s'en sortent un peu mieux, à l'image de l'industrie et du commerce, avec des hausses respectives de +0,3% et +1,8%. La baisse de l'emploi intérimaire, n'a par ailleurs épargné aucune qualification, les ouvriers qualifiés étant les plus touchés (-11,8%), devant les non qualifiés (-7,7%). Le repli est plus limité pour les employés, les cadres & professions intermédiaires (respectivement -2,3% et -2,9%). Le sud de la France très touché La situation est plus contrastée sur le plan géographique, avec un repli très appuyé des effectifs dans le sud (-7,4% en PACA et -7,1% en Midi-Pyrénées). D'autres comme Le Limousin (+9%), l'Auvergne (+7,8%) et la Champagne-Ardenne (+6,3%) tirent leur épingle du jeu...