Nokia perd des parts de marché et supprime 4.000 emplois

  • A
  • A
Nokia perd des parts de marché et supprime 4.000 emplois
Partagez sur :

Le groupe va supprimer des postes en Hongrie, au Mexique et en Finlande...

Le douloureux plan de redressement de Nokia se poursuit... Le groupe a annoncé mercredi la délocalisation des activités d'assemblage de trois usines vers l'Asie. Les établissements d'assemblage hongrois (Komarom), mexicain (Reynosa) et finlandais (Salo) de l'entreprise vont en faire les frais, même s'ils conserveront des attributs de personnalisation des Smartphones et de service-client. Malgré le maintien de certaines activités, 4.000 emplois seront supprimés sur l'ensemble des sites. Nokia peine à s'imposer sur le marché des Smartphones. D'après les données publiées hier par l'institut IDC, les parts de marché du constructeur au niveau mondial sont passées de 32,9% en 2010 à 15,7% en 2011. Fin janvier, Nokia a publié un chiffre d'affaires en repli de 21% au quatrième trimestre - en glissement annuel - à 10 milliards d'euros. Sur cette période, le groupe a écoulé 19,6 millions de Smartphones, au-delà des attentes (18,5 millions) mais seulement 93,9 millions de téléphones classiques ont été vendus, contre 97,4 millions attendus. Nokia est le premier client de STMicroelectronics qui réalise 16,06% de son activité avec le groupe finlandais.