NicOx annonce le licenciement d'un tiers de son personnel

  • A
  • A
NicOx annonce le licenciement d'un tiers de son personnel
Partagez sur :

Le groupe veut concentrer ses ressources "sur son objectif de devenir une société de développement pharmaceutique à perspective commerciale"...

La société de biotechnologies Nicox a fait savoir ce matin qu'elle allait encore alléger ses structures pour "permettre une utilisation optimale de ses ressources de trésorerie". Ainsi, environ un tiers du personnel va quitter l'entreprise. Nicox entend concentrer ses ressources "sur son objectif de devenir une société de développement pharmaceutique à perspective commerciale". Dans son rapport semestriel, la société indiquait disposer de 40 personnes en Recherche et développement (contre 79 un an avant) et 19 personnes dans les fonctions support (contre 48 précédemment). NicOx lorgne toujours certaines "cibles potentielles", dans la catégorie des produits à un stade de développement avancé ou commercialisés, et mène en parallèle des recherches "d'options alternatives de financement" pour assurer le développement de ses programmes à un stade précoce, dont le NCX 6560. A fin septembre dernier, la société était à la tête de 96,2 millions d'euros de trésorerie et équivalents. Le laboratoire précise rechercher "activement" un nouveau partenaire pour le développement et la commercialisation du NCX 1047 aux Etats-Unis, après que son ancien partenaire Ferrer eut jeté l'éponge, et rappelle que le recrutement de patients dans l'étude de phase 2b conduite par son partenaire Bausch + Lomb avec le BOL-303259-X a débuté, comme cela a été tout récemment annoncé. Enfin concernant Naproxcinod, le produit-phare du groupe qui a été retoqué aux Etats-Unis, aucune nouvelle concrète, puisque NicOx se contente d'indiquer qu'il "examine ses interactions avec la Food and Drug Administration américaine" et "continue d'évaluer ses options avec l'assistance de ses consultants et de Ferrer, qui dispose d'une option sur les droits du naproxcinod dans certains pays européens".