Net repli de la consommation des carburants en 2012

  • A
  • A
Net repli de la consommation des carburants en 2012
Partagez sur :

Il s'explique en partie par un changement des comportements de la part des consommateurs...

Après trois années de stabilité, la consommation française de carburants a accusé un repli de 1,2% en 2012 à 50 millions de mètres cubes. Une baisse qualifiée de "notable", par l'Union française des industries pétrolières (Ufip). Sur le seul mois de décembre, elle a reculé de 6,2% par rapport à la même période 2011 Adaptation des comportements Dans le détail, l'an dernier, la consommation de supercarburants a baissé de 6,5 % tandis que celle de gazole a augmenté de 0,2%. Cette baisse est observée après trois années de stabilité (et) semble résulter à la fois de l'amélioration de la performance énergétique des véhicules et de l'adaptation de comportement des consommateurs au niveau élevé de prix les carburants, indique le président de l'Ufip, Jean-Louis Schilansky. D'après les données communiquées par le ministère du développement durable, les prix ont en effet progressé sur un an, et ce malgré les mesures gouvernementales visant à limiter la hausse. Le litre de Gazole est passé de 1,33 euro en moyenne, en 2011, à 1,39 euro l'an dernier. Il demeure le principal carburant utilisé par les Français (81,6 % de la consommation). Celui de SP 95 est passé de 1,50 euro à 1,56 euro, alors que le litre de SP98 valait autour de 1,61 euro en 2012, contre 1,54 euro un an plus tôt.