Net recul des ventes dans l'immobilier neuf au troisième trimestre en France

  • A
  • A
Net recul des ventes dans l'immobilier neuf au troisième trimestre en France
Partagez sur :

Une situation qui inquiète la Fédération des promoteurs immobiliers, d'autant plus que le dispositif Scellier va disparaître l'année prochaine...

Les chiffres de l'immobilier neuf en France ne sont pas bons au troisième trimestre... 26.400 logements neufs ont été vendus sur la période juillet / septembre, soit 12,9% de moins qu'à la même époque en 2010, montrent les données publiées ce mardi par le ministère du Logement. La baisse atteint -12% dans le collectif et -20% dans les maisons individuelles. 29.800 logements avaient été mis en vente sur le trimestre, soit 10,9% de plus qu'un an avant. "Du troisième trimestre 2010 au troisième trimestre 2011, le délai moyen d'écoulement passe de 6 mois à près de 8 mois et demi pour les logements collectifs et de 8 mois et demi à un peu plus de 10 mois et demi pour les logements individuels", soulignent les rédacteurs de l'enquête, qui ont également noté que le prix moyen au mètre carré des logements en immeubles collectifs est supérieur de 4,4% à ce qu'il était au troisième trimestre 2010, alors que le prix moyen du lot s'est accru de 4,1% dans l'individuel. Au début du mois, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) alertait sur la situation du marché dans le neuf, s'expliquant, selon elle, par l'effet conjugué de la faiblesse de l'accès à la propriété, la frilosité des investisseurs, la légère hausse des prix sur un an ainsi que la progression modeste des taux d'intérêts. Une situation qui "porte à réfléchir sur la suppression du dispositif Scellier à fin 2012 dans le cadre du nouveau plan de rigueur du Gouvernement avec ses conséquences sur la croissance, l'emploi, les recettes de l'Etat et des collectivités locales, et la reprise des tensions sur les loyers", écrivait la FPI dans un communiqué.