Net recul de la demande adressée à l'industrie manufacturière au deuxième trimestre

  • A
  • A
Net recul de la demande adressée à l'industrie manufacturière au deuxième trimestre
Partagez sur :

La demande adressée à l'industrie manufacturière française s'est fortement contractée au deuxième trimestre...

Les dernières données de l'Insee montrent que les demandes globale et étrangère adressées aux industriels se sont fortement contractées au deuxième trimestre : les soldes correspondants sont désormais très inférieurs à leur moyenne de longue période. "Pour le troisième trimestre 2012, les perspectives d'évolution de la demande globale et étrangère sont également mal orientées : les soldes correspondants sont en dessous de leur moyenne de longue période", écrit l'institut. Au cours du deuxième trimestre 2012, les tensions sur l'appareil de production ont été quasi stables par rapport au trimestre précédent. La proportion d'entreprises industrielles contraintes par des goulots de production se replie légèrement, mais reste au-dessus de son niveau moyen. Compétitivité en berne au niveau mondial Le taux d'utilisation des capacités de production a perdu un point par rapport au trimestre précédent. Il est inférieur de cinq points à son niveau moyen de long terme. La proportion d'entreprises considérant leur capacité de production comme "plus que suffisante" est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité "non suffisante". Cet écart s'est accru et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période. En outre, les entrepreneurs estiment qu'au deuxième trimestre 2012, la compétitivité des industries françaises s'est améliorée tant sur le marché national qu'européen, mais qu'elle s'est légèrement dégradée sur le marché mondial. Les perspectives générales d'exportation se sont très fortement repliées et sont désormais nettement inférieures à leur niveau de long terme.