Mouvement de grève dans les transports et hôpitaux en Grèce

  • A
  • A
Mouvement de grève dans les transports et hôpitaux en Grèce
Partagez sur :

Alors que le pays entame sa sixième année consécutive de récession.

Pour protester contre la politique d'austérité menée par le gouvernement grec, des employés des transports publics et du secteur de la santé se sont mis en grève ce jeudi, alors que le pays entre dans sa sixième année de récession. Fortes perturbations Chauffeurs de bus et de tramway, mais aussi employés des chemins de fer avaient cessé le travail à Athènes. Navires et ferries sont par ailleurs restés à quai en raison du lancement d'une grève de 48 heures des marins. De leur côté, les hôpitaux n'ont assuré que des services d'urgence. Des centaines de médecins et de membres du personnel médical se sont également rassemblés dans le centre d'Athènes pour dénoncer de "dangereuses" mesures d'austérité privant, selon eux, le système de santé des moyens financiers et humains lui permettant de fonctionner. La Troïka visée Les membres de la Troïka - UE, BCE et le FMI - qui ont imposé plusieurs cures d'austérité au pays en échange de l'aide financière accordée - étaient ciblés par les banderoles des manifestants. "Nous exigeons que les poids lourds européens modifient leur politique sans issue", a martelé Costas Tsikrikas, le chef de file d'Adedy, premier syndicat de la Fonction publique du pays.